Une barre dans l'engrenage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une barre dans l'engrenage...

Message  Calimero le Dim 17 Sep - 21:03

Ma mère, la première femme agrégée en médecine du Gabon est une personne que l'on remarque, que l'on remarque comme au travers de son intelligence, alors qu'elle était au lycée elle a obtenue le prix Pompidou, elle fut également majeur de sa promotion à Rabat au Maroc.
On remarque cette femme pour l'injustice criante qui la frappe, alors qu'elle est chef de service, elle n'a pas par exemple droit à une voiture de service, elle accompli un travail accablant dans son département, travail qui est très mal rémunéré, elle est le derniers des professeurs gabonais, hors qu'elle est la première endocrinologue du pays.
La situation de ma mère est une alerte rouge, quant à la situation anormale du Gabon. En effet 80% de l'élite est dans le corps franc maçon, qu'ont-ils fait pour y être? Qui sont les victimes de leurs sacrifices occultes? Combien y a t'il d'Hommes Démons, suite à la pratique de la magie niaise dans la franc maçonnerie? Quel est le prix à payer. Bref avec cette majorité écrasante de satanistes, il est hilarant et même absurde que la situation de ma mère est perduré, qu'on est pas pensé à la ranger dans le système plus tôt, tandis qu'elle est aujourd'hui dépositaire d'un P.H.D en éducation.
Ranger ma mère dans le système un impératif pour le corps franc maçon, qui lors de sa jeunesse, la jeunesse du corps franc maçon, avait la tête dans les nuages et se croyait tout puissant avec son allié le diable, jusqu'à être rattrapé par les problèmes d'ordre socio-économiques et de voir ma mère comme un fardeau.
Quant les francs maçons se plaignent on pointe du doigt ma mère, faîtes comme elle, faites comme le professeur en babouches, qui n'a pas manqué à la pratique de la truelle, quel chemin pénible, humiliant et difficile qui ferait rebrousser chemin à plus d'un. Alors oui certains préfèrent adhérer à la franc maçonnerie quant bien même il est question de donner son corps, quant bien même il est question de mourir jeune, heureux et sidéen.
Il ne fallait pas alors que la petite famille du professeur en babouches réussisse, humiliant pour le corps franc maçon dont l'âme est obscurcie par le prix du sang. Ils ont alors décidés d'attaquer Morteüs et le professeur elle même, pour dénoncer une réussite de bon petit nègre, de bon petit servile, une réussite archaïque qui au final avec les dominos de la société pèserait sur le corps franc maçon...

Abraham Pono 009
Androïde R321
Morteüs farao farao farao
avatar
Calimero
Admin

Messages : 1388
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 33
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedespoemes.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum