Morteüs à la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morteüs à la plage

Message  Calimero le Mar 6 Sep - 13:45






   Morteüs et Yannick, deux condisciples africains en France, qui sans trop d'argent fréquentent la première année d'économie à Orléans, encore là une voie de garage. Dans la fougue de la jeunesse, ils sont heureux d'être à l'université et raille un peu trop les lycéens. ''Dehors les lycéens'' crie Morteüs.
 Le bilan de l'année est catastrophique, Yannick et Morteüs ont foiré, leur année, il y a beaucoup trop de petites blondes curieuses de ce qu'était un homme fort, qui ont fait perdre le chemin des études à Yannick et Morteüs et les ont fait entrer dans leur petite chambre d'étudiant dans les arènes de la baise.
 Morteüs c'était celui qui avait le plus d'argent, mais pas assez pour aller au futuroscopes, ou encore à dysneyland, ou encore au club med, c'est ainsi que Morteüs proposa à Yannick qui lui aussi était assez cool des vacances clandestines d'été. Morteüs acheta une tente, des bouteilles d'alcool et des billets de train pour Canne. Toute la météo de la semaine avait été vérifié, du soleil, du soleil, du soleil, c'était parti pour une journée de folie inoubliable, car les deux garnements ne comptaient pas s'éternisé dans leur folie.
Ça y'est c'est partie Morteüs et Yannick sont dans le train, leur wagon est composé uniquement de filles, alors certaines montrent leur seins, d'autres font la causette à Yannick et Morteüs. Morteüs part au toilette, une fille le suit pour mieux lui sucer le pénis en cachette, Morteüs est un homme fort ça a duré très longtemps, pour qu'enfin celui-ci lui éjacule sur les seins...
 Morteüs et Yannick ont fuit les filles du wagon qui devenaient un peu trop étouffante à mon goût, les voici à Canne. Ils ont toute la mâtiné pour trouver la bonne plage et toute l'après midi pour draguer et faire mouche. Ils ont bien trouvé la plage, mais pour les filles y en a beaucoup trop qui s'intéressent à deux africains viriles comme eux, soit Morteüs et Yannick ont baisé dans leur petite tente toute l'après midi, il y avait même quelques admiratrices pour amener de la musique.
 Le matin c'est la gueule de bois. ''Il faut qu'on se casse comme on peut Yannick, sinon elles vont nous retenir et faire de nous des esclaves sexuels'', pendant que les filles dormaient Morteüs et Yannick sont partis en catimini à la gare, ils ont alors vécu des vacances inoubliables...

Fin  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil
avatar
Calimero
Admin

Messages : 1388
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 33
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedespoemes.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum